Accueil

L’Association d’hypertension pulmonaire du Canada (AHTP Canada), Sclérodermie Canada (SC), la Fondation hypertension artérielle pulmonaire Québec (Fondation HTAPQ) et Sclérodermie Québec (SQ) se sont mobilisées pour aider à améliorer la vie de tous les Canadiens touchés par l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP), y compris ceux qui sont atteints d’HTAP associée à la sclérodermie systémique (HTAP-ScS).

L’AHTP Canada, SC, la Fondation HTAPQ et SQ estiment que toutes les personnes atteintes d’HTAP au Canada, y compris celles qui sont atteintes d’HTAP-ScS devraient avoir accès à un traitement optimal, indépendamment de leur situation financière, de leur province de résidence ou du fait qu’ils souscrivent ou non une assurance privée. Comme l’HTAP est de nature très individuelle, les médecins spécialistes de cette maladie doivent disposer de la latitude nécessaire pour prescrire tout médicament approuvé par Santé Canada s’ils estiment qu’il entraînera à court et à long terme les meilleurs résultats thérapeutiques possibles pour leurs patients.

Nous avons besoin de votre aide pour faire en sorte que tous les Canadiens atteints d’HTAP, y compris ceux qui sont atteints d’HTAP-ScS, aient accès à l’ensemble des traitements offerts au Canada.


Enjeu Urgent

À l’heure actuelle, la question la plus urgente consiste à faire valoir le droit et à garantir l’accès à Uptravi (sélexipag) à toutes les personnes atteintes d’HTAP, y compris celles qui souffrent d’HTAP-ScS. En janvier 2016, Santé Canada a approuvé Uptravi, le premier agoniste du récepteur IP à prise orale permettant de retarder l’évolution de la maladie chez les patients adultes atteints d’HTAP de classe fonctionnelle II ou III. Malgré tout, le financement public d’Uptravi a été refusé au Québec. Uptravi demeure également inaccessible aux patients du reste du Canada qui dépendent d’un régime public d’assurance médicaments.

Il reste que pour les patients qui ne peuvent recevoir un traitement au moyen d’un analogue de la prostacycline administré par voie intraveineuse, comme ça peut être le cas des personnes souffrant d’HTAP-ScS, Uptravi pourrait bien être leur dernier espoir. Ensemble, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que le financement public d’Uptravi soit reconsidéré au Québec et que ce traitement devienne rapidement accessible partout ailleurs au Canada. Chaque minute qui passe assombrit le pronostic des patients qui requièrent un accès immédiat à cette option thérapeutique importante.


Pourquoi des activités de sensibilisation sont-elles nécessaires?

Depuis 2013, Santé Canada a approuvé trois nouveaux traitements à administration orale pour lutter contre l’HTAP, y compris l’HTAP-ScS : Opsumit (macitentan), Adempas (riociguat) et Uptravi (selexipag). Pourtant, les personnes atteintes d’HTAP au Canada n’ont accès à aucun de ces traitements par l’intermédiaire des régimes publics d’assurance médicaments, à l’exception d’Opsumit, qui est remboursé uniquement au Québec. Les communautés de l’HTAP et de la sclérodermie systémique (ScS) militent fermement pour que ces nouveaux médicaments, approuvés par Santé Canada,  soient inscrits sur les listes des médicaments remboursés des régimes publics, de sorte que les spécialistes de l’HTAP puissent porter un jugement clinique au cas par cas, lequel est essentiel au traitement adéquat de l’HTAP, y compris de l’HTAP-ScS.

Pour en savoir plus sur le statut du financement public de ces traitements, cliquez ici.

Comment pouvez-vous aider?

Nous avons besoin de votre appui, aujourd’hui plus que jamais, alors que nous poursuivons notre lutte en vue d’obtenir le financement public de tous les traitements approuvés pour l’HTAP. Nous invitons toutes les personnes touchées par l’HTAP ou l’HTAP-ScS, notamment les personnes atteintes, les aidants naturels et les sympathisants à notre cause, à se joindre à nous dans cette lutte. Cela ne prendra que quelques minutes de votre temps – utilisez notre outil courriel convivial et partagez notre message en cliquant sur les liens de Twitter et Facebook, au bas de cette page. Vous pouvez aussi cliquer sur l’onglet Rencontrez votre député(e) pour apprendre comment sensibiliser le représentant provincial de votre circonscription à l’importance que revêt l’accès aux traitements contre l’HTAP.

Envoyez un tweet aux décideurs

Cliquez sur l'un des tweets suivants pour interpeller votre premier ministre ou le ministre de la Santé et des Services sociaux (vous devez être connecté à Twitter/ Connectez-vous à votre compte)